Blog

Les liens se partagent en dofollow et nofollow, la différence de l’extérieur ne se voit pas pour le visiteur d’un site mais elle est d’un intérêt capital pour un spécialistes SEO.

Le lien dofollow  informe le moteur de recherche qu’ils peut suivre le lien vers le site indiqué, alors que le nofollow donne l’ordre de ne pas le faire.

Les liens dofollow

Tout d’abord, pour connaitre connaitre la nature du lien suivez la procédure suivante :

  • Surlignez le lien
  • Cliquez sur le bouton de droite de votre souris
  • Allez dans le menu déroulant
  • Cliquez sur « examiner l’élément ».

L’avantage des liens dofollow qui pointent vers votre site est que Google suit ces liens et attribue une partie du poids de la page de départ à la page de destination de votre site vers laquelle pointe le lien.

L’inconvénient est que si le lien provient d’un site «pourri» cela peut au contraire plomber votre page. Il faut savoir qu’un site n’a pas à être simplement pornographique pour être considéré comme pourri, s’il est inactif, considéré comme ferme à lien, Google peut pénaliser la page, même chose si vous accumulez des liens à partir de sites complètement non pertinents pour tenter d’amener du trafic, Google va se poser des questions.

Pire, si de trop nombreux liens sont pourris cela peut être considéré par Google comme du spam et votre page risque de disparaitre de la SERP suite à une pénalité Pingouin, dont il est d’ailleurs possible de sortir..

Une agence SEO doit donc soigneusement choisir les liens dofollow pointant vers le site de leurs client en éliminant des liens pourris et en choisissant des liens pesants.

Mais cette règle simple serait trop facile si elle était vraie. Si tous les liens pointant vers votre site sont parfaits, pertinents, pesant lourd, Google peut aussi trouver cela suspect, n’oubliez pas que Google désire une indexation naturelle et que ce qui est trop parfait est manifestement contrôlé et artificiel.

Un mélange d’apparence naturel est la meilleure solution.

 

Les liens nofollow

Les liens nofollow sont sont proviennent des liens codés sans suivi et des réseaux sociaux. Trop de spécialistes en référencement les négligent, pensant que cela ne leur apporte rien. C’est une erreur, encore faut-il falloir s’y prendre.

Voici quelques trucs à savoir :

  • Même si Google dit ne pas les prendre en considération il les voit les liens provenant des réseaux sociaux, vous pouvez d’ailleurs lister ceux qui pointent vers votre site à partir de Google Analytics.
  • Vous pouvez mettre autant de liens que vous désirez tout en évitant les risques de spamming.
  • Google mesure le nombre de visites sur vos pages et les liens no follow en apportent, sans risque de pénalité concernant l’origine du lien.
  • Attention, Google n’aime pas seulement les visiteurs, il s’attend aussi à ce que le visiteur passe quelque temps sur la page, ce qui en montre l’intérêt. Il est donc préférable d’avoir des liens nofollow sur des sites ou de réseaux sociaux proches de votre domaine d’activité, les visiteurs la liront et augmenteront le temps moyen de consultation de votre page.
  • Si par contre vous publiez sur les pages de réseaux sociaux non pertinentes vous augmenterez de nombre de visites mais vous augmenterez votre taux de rebond, ce qui n’est pas bon.
  • Vous pouvez aussi vous créer de nouveaux clients qui reviendront par la suite
  • Les liens nofollow sont souvent la meilleure manière de créer le buzz sans risque de spamming

 

En conclusion

N’oubliez pas que les moteurs de recherche désirent que vos pages se fassent connaitre de manière naturelle, tout excès est dangereux, l’équilibrage entre les liens dofollow et nofollow est la meilleure solution.

Jean-Pierre Mercier

Suivez notre formation SEO

Nos conseils en marketing web

Enregistrer

Enregistrer

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes