Blog

Dans les milieux du marketing web, on estime en général que le référencement naturel ne peut réussir qu’à long terme, qu’il faut du temps pour arriver en tête des moteurs de recherche, que la meilleure solution pour des résultats rapides est de lancer une campagne avec des AdWords. C’est ce que vous pourrez lire dans la majorité des articles sur le SEO où tout le monde copie tout le monde pour créer du contenu, sans prendre la peine de vérifier.

Comme j’ai eu l’occasion de constater contraire, j’ai voulu faire un essai et le mesurer, les résultats ont dépassé tout ce que je pouvais penser.

Le test

J’ai décidé de rédiger un petit article test en respectant les règles de base du SEO, mais sans chercher à en remettre. J’ai choisi un titre SEO qui est le thème de l’article : «Première place moteurs de recherche ». La requête n’est pas la plus difficile, mais ce n’est pas non plus la plus facile, au moment de la rédaction de l’article Google annonce la bagatelle de 29 400 000 résultats pour cette requête !

Le résultat

Après avoir écrit très court article qui a dû me prendre 10 minutes environ, mais il est vrai que je connais un peu le domaine, posé un lien vers un article du même thème que je venais de publier sur le Journal du Net, j’ai soumis mon article à Google.

Le temps de me lever pour aller chercher quelque chose, j’ai fait une première recherche sur Google. Quelle n’a pas été ma surprise que j’étais déjà en première place et que Google indiquait qu’il n’avait enregistré l’article que 54 secondes plus tôt. Cela ne m’a donc pris que 54 secondes pour atteindre la première place sur Google !

Je me suis dit que cela venait du browser, de mon ordinateur, de la chance, que cela n’allait pas durer, mais au moment où j’écris cet article cela est toujours vrai.

Me disant que Google me favorisait peut-être de manière indue, j’ai vérifié avec Bing quelques jours plus tard avec….le même résultat !

L’analyse des résultats

  • L’article n’a pas bénéficié de mystérieuses techniques blackhat, cela aurait détruit le principe même du test. Et puis, je suis en fervent de l’écriture naturelle.
  • Je n’ai fait que suivre les principes de base du SEO que l’on apprend dans les cours de référencement naturel
  • J’ai même écrit un article plus court que d’habitude, avec moins de liens, peu de maillage interne.
  • L’article était lié à un autre que j’avais écrit sur le Journal du Net concernant les premières positions sur Google, mais je ne pense pas que cela ait pu avoir d’impact, à moins que les moteurs puissent faire un lien avec les auteurs des deux articles et favorisent le site de l’auteur. Mais j’ai pu faire des essais proches avec d’autres parutions non liées à un auteur.

Combien de temps pour les stratégies de référencement

Le test démonte donc ces mythes selon lesquels le référencement naturel est une affaire de temps, ou du moins partiellement, il faut mitiger les résultats :

  • L’article est paru immédiatement, mais le site a mis du temps à se faire reconnaître, un peu plus de un an.
  • Certains spécialistes parlent actuellement de « cocon sémantique », il est clair notre site est reconnu pour sa spécialisation dans le développement des affaires dont une des composantes est le référencement naturel. Il est intéressant que noter que l’article référencé dans le Journal de Net paraît sensiblement moins bien alors que la publication beaucoup plus connue, la diversité des thèmes de contenus des revues en dilue la force auprès des moteurs de recherche.

En conclusion

Si on compare SEO et SEA, même s’il demeure vrai que l’on peut contrôler le côté immédiat de parution en première page avec des campagnes d’annonces payantes, il n’en demeure pas moins vrai qu’en connaissant le SEO, en utilisant un site déjà reconnu dans son domaine, et avec des requêtes raisonnablement concurrentielles, on peut arriver immédiatement en première page et même en première place. Nous en avons même la démonstration faite en 54 secondes.

Jean-Pierre Mercier

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes